Ski chez les Amish

abrutis
Par abrutis, il y a plus de 5 an(s) .
Durée : 00:18
Vue : 22622 fois

Ski chez les Amish

Les Amish sont une communauté qui vivent à l'écart de la société et qui n'utilisent même pas l’électricité.
Voter :

Lecteur exportable

Personnaliser le lecteur
9 décembre 2011 à 11:52
une façon comme une autre de skier
12 janvier 2011 à 19:57
Sa aurais était plus drôle si il se serais manger le poteau :)
12 janvier 2011 à 19:03
@nico :dans mon commentaire j'avais ecrit que bien que le cheval pete mais j'ai supprimer pour ne pas faire "gratte cul & co ".mais si tu prends l'epoque ou il n'y avait que des chevaux a herbe ,l'ozone n'avait pas de trou au cul.tout est relatif , non, tout est einstein ! (blague d'un nouvel humoriste belge )
12 janvier 2011 à 18:10
+1 Brunonix
12 janvier 2011 à 16:44
Armentiere, je te signale qu'on avait déjà l'électricité et l'eau courante à cette époque, les Amishs eux, vivent comme s'ils étaient au début du 19éme siècle voir peut-être même fin 18ème. Par contre je suis pas sûre que ça existait déjà le ski à cette époque.
12 janvier 2011 à 11:48
Amishtère et boule de gomme...
12 janvier 2011 à 08:40
Je connai bien cette communauté à la limite du sectarisme.J'avais eu une correspondance par l'ami d'un ami d'un autre ami qui était l'ami d'un Amish. Ces gens sont restés très nostalgique et vivent comme au début du 20emes siècle. Ils font tout de leurs mains. Pour l'électricité, ils s'éclairent tjrs avec des lampes à huile végétale, la lessive c'est le lavoir avec les lavandieres, les légumes 100% bio bref..comme dans le temps.Ne leurs parler même pas du téléphone ou de internet et encore moins de s'habiller "à la mode" je leurs donne mon respect.Mais bon..faut vivre avec son temps.
12 janvier 2011 à 02:41
Il se ferait moins cher dans la calèche...enfin moi je dis ça...
11 janvier 2011 à 23:15
Ben si un jour, il y a une crise alimentaire grave, ou un choc pétrolier, ces gens là continueront comme avant alors, que nous, on sera sans doutes fort bien dans la merde !
11 janvier 2011 à 21:26
@Parisgo: un cheval ça pète, ça pollue ;)