Le saut de l'abruti

abrutis
Par abrutis, il y a plus de 1 an(s) .
Durée : 00:54
Vue : 10877 fois

Le saut de l'abruti

C'est comme le saut de l'ange mais pas vraiment.
Voter :

Lecteur exportable

Personnaliser le lecteur
29 juillet 2015 à 18:33
J'adore le rire du pote.
23 juillet 2015 à 23:01
Bonjour Krishna! Ta poésie me touche! Sache que je ne suis pas un bouffon,... Je suis ton père!
23 juillet 2015 à 19:32
certains pensent que la connerie c'est la décontraction de l'intelligence, si c'est vrai alors nous sommes cernés par des génies !!
23 juillet 2015 à 14:30
même pas envie de lire cette encuporc lol
23 juillet 2015 à 12:27
Desanuceurdeporc, si il t'en reste vas y fait tourner elle a l'air bien bonne.
23 juillet 2015 à 00:31
Desanuceurdeporc ta gueule on s'en tape de ton roman de merde bouffon
22 juillet 2015 à 22:10
Dommage, ça aurait pu faire une scène de destination finale: La chaise casse, paupiette tombe et se fait une fracture ouverte du tibia, les débris éventre la piscine, qui noie partiellement paupiette car il couine comme un porc; emporté par l'eau, il se fait racler au sol et se fait disloquer les épaules et s'écorche le gland (aïe) en direction d'une rallonge électrique elle aussi au sol, cette dernière entre en contact avec l'eau et donc électrocute paupiette hurlante ainsi que le caméraman qui s'était précipité pour l'aider. Le tout fait disjoncter le quartier, éteint les feux tricolores et précipite un bus vers une vieille qui passe sur les clous; ce dernier pour l'éviter va s'exploser dans la station service du quartier qui s'embrasse pour 24 heures en propageant les flammes à la cité voisine. Bordel d'anus, à cause d'une putain de chaise en plastique à la mort moi l'noeud, il y aura 244 victimes. La vache j'vais me coucher moi...
22 juillet 2015 à 21:47
je me demandais ce qui allait lâcher en premier, la chaise, le gars, la piscine, sa fierté, et finalement c'est un peu tout ça
22 juillet 2015 à 20:16
Ronald 1 - le tocard 0 ! 'Murica !!!!!
22 juillet 2015 à 19:35
ca prouve bien que certains dormaient au fond de la classe en cours ...