La méduse-sombrero

porcaro
Par porcaro, il y a plus de 2 an(s) .
Durée : 01:19
Vue : 10157 fois

La méduse-sombrero

Steve O a un nouveau chapeau. Et ça pique !
Voter :

Lecteur exportable

Personnaliser le lecteur
19 avril 2014 à 11:46
Toujours personne pour lui payer un bon psy à celui-là ?
18 avril 2014 à 08:15
Jellyfish!!
18 avril 2014 à 02:39
Ah ouais Razel toi tu trouves ca très interessant ! c'est vrai d'ailleurs, c'est tres interessant Jackass steve 0 et tout les attardés du genre, dans toutes les formes d'arts qui existe je pense que y'a pas mieux que de voir un mec avec un QI d'huitre se faire frapper par son pote avec une méduse et gueuler comme un abrutis. C'est vrai aprés tout il a juste une manière différente de vivre, et en privé il aime se prendre des coups de marteau sur le gland :) Tu sais il y'a des choses plus interessantes à voir je pense mais bon faut croire que la majorité des hommes sont assez cons c'est pour ca que ces mecs ont fait fortune
17 avril 2014 à 21:55
Triolet, tu es comme ces gens qui pensent qu'Alain Robert ou Dan Ossman sont (étaient, pour l'un des deux)suicidaires. Que tu ne puisses pas comprendre l'idée, c'est une chose, le fait que tu le catégorise de suite comme masochiste en est une autre. Perso, je ne crois sincèrement pas qu'il le soit, il a sa manière de vivre, probablement plus extrême que la plupart des gens, c'est comme ça qu'il aime être et il en profite pour gagner sa vie et pour amuser la galerie ,c'est tout. Après ,si en faisant ça il cherche à compenser quelque chose, c'est un autre débat...
17 avril 2014 à 19:20
Ah bon!? Le masochisme mérite le respect? Rassure moi c'est du second degré?
17 avril 2014 à 17:36
+1 terra-cotta
17 avril 2014 à 16:13
Monsieur O prouve aux jeunes qu'on peut s'éclater et afficher son côté rebelle sans forcement incendier des autos ou des écoles. Il mérite du respect et de la considération.
17 avril 2014 à 16:06
allez maintenant on lui pisse tous dessus
17 avril 2014 à 15:26
ça c'est de la méduse!
17 avril 2014 à 15:18
le pipi atténue la douleur.