Journaliste owned par un chien

porcaro
Par porcaro, il y a plus de 4 an(s) .
Durée : 00:30
Vue : 21581 fois

Journaliste owned par un chien

Et dire que c'est un chien de sauvetage... (plus justement : de noyade selon Tarnak)
Voter :

Lecteur exportable

Personnaliser le lecteur
25 mars 2013 à 23:26
lol un presentateur sur neige genre "moi qui commence? deja? eh bien..."
27 février 2012 à 20:28
@Natio: Je n'ai jamais dit que j'avais confiance en ce genre de chien mais, ils ne sont pas tous comme ça !
24 février 2012 à 04:38
pop00 a raison, elle connait pas cet animal et se positionne de façon dominante par rapport à lui, et lui dans son cerveau a 4 neurones ça lui dit "c'est le moment de savoir qui domine" et là paf il reagit
22 février 2012 à 13:40
Natio l'ignorance conduit a la bétise...oui le chien se sent agresser quand tu ammene ton visage sur le sien de cette maniere.on devrait faire quoi d'apres toi?tous les piquer?abruti
15 février 2012 à 15:40
@Tarnak : ecoutes , si tu fait confiance a ce genre de chien , qui peut en une morsure t'arracher un morceau de viande aussi gros qu'un steak XXL , ne t'en prive pas ... Tu fera peut etre la une des télévision dans la rubrique "drame". Pour ma part j'adore le doberman , mais c'est mort je ne tiens pas a voir mes enfants en kit au matin ... Je fait plus confiance a un Bauceron ... ils sont plus stable que ces croisements pour les combats americains... Qui restent discutable , mais ceci est une autre histoire...
13 février 2012 à 17:26
@Natio: Montres cette vidéo à un dresseur de chien et demande lui se qu'il en pense et tu verras sa réponse !
13 février 2012 à 00:00
mais même sur un chien dressé tu fait pas ca quoi quel nunuche!
12 février 2012 à 00:33
sweetshadow et draylen19 : Je suis d'accord avec vous , a cause de cette conasse il ne pourra pas bouffer les enfants de ce "type" , c'est vraiment degueulasse ... PS: ba quoi elle etait trop menacante a vouloir lui faire un poutoupoutou...Nous savons que chaque chien deteste ca ,et attaque en reponse....
11 février 2012 à 20:10
bisou
11 février 2012 à 18:23
Oh right, oh right . . .