Jeune abruti sur la glace

Youny-Korn
Par Youny-Korn, il y a plus de 3 an(s) .
Durée : 01:01
Vue : 14452 fois

Jeune abruti sur la glace

Il pense pouvoir traverser cette rivière gelée en courant. On apprend toujours de ses erreurs.
Voter :

Lecteur exportable

Personnaliser le lecteur
23 janvier 2013 à 01:12
00:18 j'ai cru qu'ils allaient se payer la voiture
21 janvier 2013 à 14:32
on dirait qu'il filme en travelling, il est super ce stabilisateur! (sony?)
20 janvier 2013 à 11:32
Jolie vidéo ... et quel beau sauvetage par son chien et son ami =) ça change de voir des enfants bourrés qui laissent leur pote creuver en paix.
20 janvier 2013 à 11:18
@Pilou : et toi tu auras appris une chose aujourd'hui : quand on ne veut pas montrer une appartenance mais qu'on veut désigner quelque chose ( la glace dans ce cas ), on utilise "ça" : la glace ça glisse, la glace ça craque, etc... ;)
20 janvier 2013 à 09:26
très bien filmé, ça mérite un oscar. pour la stabilisation, j'ai un caméscope de poche sony blogie duo acheté moins de 99euro, ça film en hd 1080 et vous avez la même qualité par contre faut l'oublier pour le zoom
20 janvier 2013 à 09:02
Il est bien son stabilisateur j'aimerais bien savoir ce que c'est
20 janvier 2013 à 04:44
Même si la vidéo est retouchée, tout est parfait.
20 janvier 2013 à 01:32
@ Zaaaac y a pas qu'une question de stabilisateur! le mec qui film ne court pas comme un con et il cadre super bien tout en avançant tranquillement! on dirait le premier plan séquence de "Snake eyes" il a un bon avenir pour faire de la vidéo celui la! et son pote un bon avenir pour chopper une pneumonie! l'on remarquera aussi que le gamin qui tombe a l'eau a au moins un pote ou frangin,qui hésite pas a aller tout de suite sur la glace pour aller l'aider au risque de s'y coller également! certains devraient en prendre de la graine! une vidéo donc, bien sympa a regarder!
19 janvier 2013 à 23:46
Ils ont pas vu la vidéo d'hier du type qui fait pareil ou quoi ? A ceci j'ajouterais que j'ai jamais vu quelqu'un filmer aussi bien.
19 janvier 2013 à 22:59
et un abruti gelé , ah, bon, on dit un con-gelé