Hommage à Mandela : Le faux interprète

abrutis
Par abrutis, il y a plus de 3 an(s) .
Durée : 00:43
Vue : 8254 fois

Hommage à Mandela : Le faux interprète

Il n’y avait donc pas que des gens connus au stade de Soweto. L'interprète en langage des signes apparu ce mardi sur les écrans de la télévision publique sud-africaine pour traduire la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela ne maîtrisait absolument pas cette langue, ont affirmé ce mercredi des représentants des associations de sourds-muets en Afrique du Sud. «C'est un imposteur», a déclaré la directrice de l'organisme du Cap «Education et développement du langage des signes», Cara Loening, interrogée. «La communauté des sourds en Afrique du Sud est complètement outragée.» Il n'a rien traduit du tout Selon un autre expert, un interprète officiel de la Fédération des sourds d'Afrique du Sud, Delphin Hlungwane: «Il gesticulait et bougeait juste ses mains dans tous les sens, il n'avait aucune grammaire, n'utilisait aucune structure, ne connaissait aucune règle de la langue.»
Voter :

Lecteur exportable

Personnaliser le lecteur
14 décembre 2013 à 20:59
tu devrais faire la langue des signes , tu nous fera moins chier ordure ,u te fais passé pour un malin,tu parle ,un roman ,une bible ,un poète , que serait tu sans nous.....
13 décembre 2013 à 18:24
allo les gogoles, il parle l'africain avec les signes c'est normal que vous comprenez pas
13 décembre 2013 à 12:23
Bah quoi il a fait des signes
13 décembre 2013 à 12:13
Moi aussi Ordure je te félicite d'arriver à écrire plus de 2 lignes sur ce site.....chose que j'ai jamais réussi à faire...
13 décembre 2013 à 02:33
il a aussi demandé a avoir une augmentation
12 décembre 2013 à 21:40
il a même raconté une blague de toto
12 décembre 2013 à 21:22
Vous croyez vraiment tout ce qu'on vous raconte. J'étais justement avec un ami qui enseigne la langue des sourds (oui, c'est une langue à part entière) et qui se bidonnait lors de la transmission de l'événement. Cet interprète est un expert, un poète qui est capable en peu de mots de non seulement répéter ce qu'il vient d'entendre mais en plus de faire des commentaires humoristiques qui sur la façon de s'habiller d'un tel (pour Obama, c'était "petit dandy doigt en l'air") qui de ce qu'un autre disait. Bien entendu, l'Afrique veut étouffer l'affaire et veut discréditer l'interprète pour qu'on ne songe pas à chercher à savoir ce qu'il disait vraiment. Il est même allé à demander la destitution du président Jacob Zuma pendant son allocution. Je le félicite, en tout cas.
12 décembre 2013 à 19:34
Jcvd: En plus apparemment les africains en ont une grosse..
12 décembre 2013 à 19:19
Heureusement qu'en traduisant Obama il a pas declare la guerre a l'Afrique du Sud! Ou a tous les africains!
12 décembre 2013 à 18:13
Crédible juste 1 minute car on voit qu'il refait plusieurs fois les mêmes gestes.