Atterrissage d'urgence sur une route avec un plane

SuperBobDenard
Par SuperBobDenard, il y a plus de 2 an(s) .
Durée : 00:39
Vue : 15483 fois

Atterrissage d'urgence sur une route avec un plane

La planeur n'ayant pas de moteur, il n'y a pas de seconde chance à l'atterrissage..
Voter :

Lecteur exportable

Personnaliser le lecteur
4 août 2014 à 15:53
@ungars Merci et désolé du retard. Je repartirai de l'autre coté, normalement au Quebec, mais je garde une école de Ft-Lauderdale au cas où ça ne tournerait pas rond. J'espere trouver un poste d?instructeur assez rapidement par la suite, histoire de prendre quelques heures, et puis enseigner aux autres me tente bien.
30 juillet 2014 à 14:05
@superbobdenard : Je te souhaite plein de réussite dans tes projets. Tu fais ta formation en France ou tu retourne de l' autre coté de l' Atlantique ?
29 juillet 2014 à 22:08
bande de nul, fume un pétard et tu va planer toute la nuit !!!!
29 juillet 2014 à 19:43
@ungars Intéressant, de mon coté strictement aucune expérience sur planeur, seulement du SEP et MEP(mais sans autorisation pour le dernier...) en VFR et VDN depuis 3 ans, principalement dans le secteur des Antilles Françaises et une partie en Floride (Tampa, St-Petersburg et Daytona Beach), le reste en Métropole. Ca m'a permis de passer les qualifs pour les différents terrains (TFFB-TFFJ-TFFM) mais le séjour sur le vieux continent sans posés ni décollages sur ces pistes en plus d'un an les ont rendu caduc... je prépare les qualifs MEP et IFR, avec un CPL derrière pour l?année à venir.
28 juillet 2014 à 12:55
Pour Superbobdenard, j' ai volé à Bailleau il y a 18 ans (mais les planeurs tel que le V24 y est toujours apparament) . J' ai fait 4 ans de planeurs, sur d' autres terrains également (Vinon...) Et toi tu es d' ou ?
28 juillet 2014 à 12:35
Je ne répondrai pas au Troll anterak :p
28 juillet 2014 à 09:00
yapas heuuuuuu,c'est pas une vache ,c'est un planeur...enfin c'était!!!
27 juillet 2014 à 21:20
@eagle8ne : quand tu arrives à 300 mètres sol, tu prépares ta vache, point final. Tu étudies ton circuit de vache, sur le construit mentalement, tu te places en début de vent arrière, et tu définies ta final pour qu'elle soit suffisamment longue te permettant d'ajuster ton point de touché, à la vitesse adaptée. C'est justement parce que tu seras en stress qu'il faut anticiper. C'est ça le planeur / vol à voile. Anticiper, sinon t'es au sol. Il rebondit au début parce qu'il arrive trop vite, c'est flagrant. J'ai dans les 500 heures, et un certain nombre de vaches à mon actif que ce soit en championnat régionaux ou de France. Et bien je peux t'assurer que oui tu es en stress à chaque fois, mais cela se passe bien si tu sois la méthode que l'on t'apprends de façon rigoureuse. Rien ne doit être laissé au hasard.
26 juillet 2014 à 20:31
@ungars Je t'accorde que sa Vat est bien trop importante, regard de sa Vs en base, mais d'un autre coté, n'a t-il pas bien fait d'overshooter un peu ? Le type était en plein quartier résidentiel et une barricade était établie presqu'à sa hauteur d'aile... et d'un autre coté, la vidéo (ici coupée pour ne pas être trop longue) permet de voir quelques parcelles non cultivées qui auraient pu servir. Sinon tu es BPP dans le secteur de Bailleau c'est ça ?
26 juillet 2014 à 18:50
Disons qu' en planeur tu as le temps de voir venir, à 1000 m d' altitude tu peux en moyenne planer 40 km. Comme dis précédement, quand tu pars en circuit, à tout moment tu dois pouvoir te poser sur un champ, au cas ou il n' y ait plus de courant ascendant qui te permettent de tenir en l' air. Là c' est flagrant qu' il a trop attendu. Je suis même sur que 5 secondes avant d' avoir choisi cette route, il ne savait pas ou il allait se poser. Sur un terrain situé en Picardie ou dans la Beauce, ça peut passer, cela peut s' avérer dangereux dès que le terrain est accidenté, ou cultivé... Et le fait d' avoir laissé rouler le planeur, grosse erreur.